Estimation mobilier années 70 – Paris

Ou vendre votre mobilier des années 70 à Paris ?

Pour vendre votre mobilier des années 70, faites appel à notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus. Pour vous aider, ils vous accompagnent dans la vente de votre bien. Nos professionnels estiment gratuitement en ligne vos œuvres. A cette fin, réalisez votre demande d’estimation sur place, 6 rue de Lisbonne à Paris ou via notre formulaire en ligne. Après une brève description de votre œuvre, nos experts vous révèlent la valeur à laquelle votre bien peut être vendu en vente aux enchères. Cette expertise augmente ou diminue après l’expertise de visu.

Comment reconnaître du mobilier des années 70 ?

Dès le début des années 70, le premier choc pétrolier marque une période charnière. Ce tournant décisif impacte le design d’intérieur. Ainsi, cela pousse les designers à se tourner vers de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies. C’est également l’époque qui connaît de grands mouvements pour la liberté, comme par exemple le mouvement pour la paix. De cette époque, on retient notamment les créations pop art d’Andy Warhol, mondialement connues.

En matière de mobilier, c’est une époque qui marque plus d’un esprit dans sa conception des couleurs et de son architecture.

Ainsi, on privilégie les formes et motifs géométriques, kaléidoscopiques, psychédéliques. Ces motifs couvrent peu à peu du papier peint, aux meubles, lampes et coussins. Les matériaux utilisés sont majoritairement brillants et translucides. Les meubles ont des formes arrondies, en forme de bulles. Aujourd’hui, il faut noter le succès grandissant des meubles années 70 pour leurs lignes uniques mais surtout pour l’utilisation de matériaux nobles. Actuellement, certains meubles sont devenus de véritables icônes. C’est le cas du canapé Togo de Michel Ducaroy pour la firme Ligne Roset ou encore le tabouret Tam-tam d’Henri MassonetLes amateurs en salle de vente apprécient aussi le mobilier du designer français Pierre Chapo.  

Comment connaître le prix de pièces de mobilier années 70 ?  

Le mobilier années 70 plébiscite l’intérêt des collectionneurs. Appelés aujourd’hui « vintage », de grands noms de l’architecture ont marqué le mobilier de cette époque et ont beaucoup de succès sur le marché de l’art. Les pièces signées ont d’autant plus de valeur pécuniaire. A titre d’exemple, le mobilier Chapo est généralement estimé par les experts entre 1 500  et 12 000 euros, plus rarement jusqu’à 30 000 euros. Il en va de même pour les fauteuils Togo dont le prix au marteau oscille entre 500 et 5000 euros. De la même façon, un ensemble de salons peut atteindre un prix de vente allant jusqu’à 9000 ou 10 000 euros. Le prix du mobilier années 70 est reste accessible pour les acheteurs. 


Informations pratiques

  • Contactez-nous au 01 42 65 14 39