Estimation tableaux Flamand et Hollandais

tableau flamand et hollandais
1er réseau d’experts d’art
et de commissaires-priseurs en France

Envoyez vos photos
Estimation Gratuite en 48h

Comment reconnaitre les tableaux Flamand et hollandais ?

Les tableaux flamand et hollandais connaissent beaucoup de succès sur le marché de l’art. Leur apogée s’étend principalement du XVI au XVIIe siècle. Cet intérêt s’explique notamment car les Pays-Bas sont considérés comme le lieu de naissance du marché de l’art moderne.

La peinture hollandaise

A l’âge de la peinture hollandaise. La prospérité profite aux artistes, grâce à l’existence d’un marché de l’art qui s’était déjà beaucoup développé au siècle précédent dans les provinces méridionales. Les commanditaires venaient de la classe dirigeante mais également d’une classe moyenne voir paysanne riche. Toutefois, les artistes ne travaillaient pas uniquement sur commande mais également pour un marché qui regroupait les foires ou les kermesses.

On constate un vif rejet des sujets religieux, interdits par le calvinisme. Par conséquent, les scènes privilégiées par la peinture hollandaises sont les scènes de genre qui dégagent une joie de vivre exacerbant l’amusement des paysans. On retrouve également de nombreux portraits et natures mortes. Le réalisme caractérise donc la peinture hollandaise. La palette de couleur est moins chargée : le gris et l’ocre sont principalement utilisés. La technique est celle de la peinture à l’huile.

Parmi les principaux noms de la peinture hollandaise. On compte Rembrandt (1606-1669), Johannes Vermeer (1632-1675), Pieter de Hooch (1629-1684) ou encore Jacob Van Ruisdael (1628/29-1682).

La peinture flamande

Contrairement à la peinture hollandaise, la peinture flamande est très influencée par le catholicisme et par la figure de Peter Paul Rubens (1577-1640). Dès la Renaissance, de nombreux maîtres flamands se formaient à Rome, où ils étudiaient les souvenirs de l’antique. C’est le style baroque qui marque cette peinture avec son opulence et sa palette aux couleurs plus chaudes. L’invention de la peinture à l’huile revient d’ailleurs au peintre flamand Jan Van Eyck (c.1390-1441). Les sujets populaires seront également introduits en Flandres notamment par Pieter Van Laer (1599-c.1642). Parmi les principaux noms de la peinture flamande on compte par exemple Jan Brueghel l’Ancien.

Ainsi il est essentiel d’avoir recours à une expertise sérieuse afin d’authentifier correctement une oeuvre flamande ou hollandaise.

Ou vendre votre peinture flamande ou hollandaise ?

Vous désirez vendre vos tableaux Flamand ou Hollandais ? Faites appel à notre réseau de commissaires-priseurs et d’experts d’art reconnus qui vous accompagneront dans la vente de votre bien. Nos professionnels estiment gratuitement en ligne vos tableaux.
Situés au 6 rue Lisbonne à Paris, une demande d’estimation peut être réalisée sur place mais aussi via notre formulaire en ligne. Après une brève description de votre oeuvre, notre expertise révélera la valeur à laquelle elle sera susceptible d’être vendue en vente aux enchères. Cette expertise pourra être augmentée ou diminuée après l’expertise de visu.

Comment connaitre le prix d’une peinture flamande ou hollandaise sur le marché de l’art ?

Les amateurs d’art collectionnent depuis toujours les peintures des maitres du Siècle d’or hollandais. De même, les peintures flamandes ne cessent de voir leur cote augmenter sur le marché de l’art. L’huile sur toile « The Courtyard of a House in Delft » de Pieter de Hooch a atteint un prix au marteau de 5 107 042 €. En ce qui concerne les peintures de Peter Paul Rubens, les prix de vente les plus bas se situent entre 6000 et 9000 euros.

Si les estimations et les prix de vente des artistes les plus connus de la période atteignent des sommes importantes, les eaux fortes et les gravures affichent des montants plus abordables. Il faut en moyenne compter une cinquantaine d’euros pour une oeuvre, même d’un maitre reconnu.


Informations pratiques

  • Contactez-nous au 01 42 65 14 39